Nos 3 conseils pour bien choisir son pain (+ infographie !)

Un peu marre de manger de la baguette tous les jours ? Ne bouge pas, cet article est pour toi !

Certes, la star du pain français reste incontournable à table puisque la baguette représente à elle seule la moitié du pain consommé en France d’après l’Observatoire du pain. Mais c’est un peu dommage de se limiter à ce produit uniquement.

En même temps, comment faire son choix parmi les dizaines de pains différents présents chez ton boulanger ?

Pas de panique, les frères Chapelier te livrent le guide ultime pour découvrir de nouvelles saveur et choisir le pain qu’il te faut !

(Infographie en bas de l’article)

1. Choisir son pain en fonction de ses goûts

La première chose à prendre en compte, c’est évidemment tes goûts et tes envies du moment. Plutôt partant.e pour un pain léger ou des arômes forts ? Et en terme de texture, plutôt un pain au graine ou une mie très aérée ?

Pain blanc VS pain complet

Dans la grande famille des pains, il y en a pour tous les goûts. Si on prend le blé (on parlera des autres céréales après), tout va dépendre du niveau de raffinage de la farine.

Une farine blanche va donner un goût léger, tandis que plus on va vers une farine complète plus on sentira les arômes de la céréale.

Le goût d’un pain dépend aussi énormément de sa fermentation. D’ailleurs si tu veux en savoir plus là-dessus, on a fait tout un article sur les étapes de fabrication du pain où on t’explique un peu comment on fait chez nous. Un pain qui a fermenté plus longtemps aura une saveur plus prononcée.

Enfin, l’utilisation de levain permet d’obtenir un pain beaucoup aromatique, proche de celui qu’ont connu nos grands-parents quand ils étaient petits. C’est pour cela que le pain artisanal a ce goût unique qu’on ne retrouve pas dans le monde de la boulangerie industrielle.

Choisir son pain en fonction du goût

Les pains spéciaux (petit épeautre, graines, fruits secs, …)

Mais il n’y a pas que la farine de blé qui existe (et heureusement !). Tu peux tout à fait te tourner vers d’autres céréales. Chez nous on utilise beaucoup le petit épeautre qui a un goût proche de la noisette, ainsi que le seigle dont la saveur est un peu plus caramélisée que le blé.

Viennent ensuite toutes les céréales, graines, fruits secs qui peuvent entrer dans la recette d’un pain et lui apporter un goût unique. Certains boulangers proposent même des pains au fromage ou des pains avec différents légumes selon les saisons.

La question de la conservation

La recette d’un pain ne conditionne pas que son goût, mais aussi sa conservation. Évidemment qu’à farine égale, une miche se conserve mieux qu’une baguette. Pour autant, il faut aussi savoir qu’une baguette rustique (qui est fabriquée avec un peu de levain et un mélange de farine blanche + demi-complète) va se garder plus longtemps qu’une baguette blanche à la levure.

Les pains complets et les pains spéciaux (petit épeautre, seigle, sarrasin, …) sont les pains qui ont la meilleure garde. De même pour les pains au levain.

2. Choisir son pain en fonction de son corps : la question de la digestion

Il n’y a pas que le goût qui peut orienter ta recherche de nouvelles saveurs et de nouveaux types de pain. Certaines personnes tolèrent mieux le gluten que d’autres et il est important de prendre en compte son corps dans ces cas-là.

Quels sont les pains les plus digestes ?

Les pains les plus digestes sont par principes ceux qui contiennent pas ou peu de gluten. Cela peut être des pains réalisés à partir de farines sans gluten comme le sarrasin ou la farine de riz par exemple. On a aussi le petit épeautre qui contient beaucoup moins de gluten que son cousin le blé.

Si on reste sur le blé classique, il faut alors se tourner vers les pains complets. En effet, plus une farine de blé est complète, moins elle contient de gluten, ce qui lui permet d’être mieux assimilée par l’organisme.

pain sans gluten 1
Notre pain sans gluten

L’importance du levain

Là encore le levain a une grande importance parce qu’il dégrade le gluten. Pour faire (très très) simple, il commence à le digérer à ta place. Plutôt pratique non ?

Il s’attaque notamment aux prolamines, qui sont les protéines du gluten les plus inflammatoires, ce qui fait que ton corps fournit moins d’effort pour digérer. Résultat ? Tu es moins fatigué.e, moins balonné.e et tu n’as pas mal au ventre. Merci le levain 💛

Le cas de l’intolérance au gluten

Les intolérants au gluten peuvent quand même manger du pain, mais seulement des pains adaptés. Idéalement, il faut s’assurer que la pâte à pain sans gluten ne rentre jamais en contact avec les pâtes à pain classique. Cela implique que le pétrin soit propre, que les moules utilisés ne soient pas les mêmes, etc. C’est pourquoi la majorité des boulangeries préfèrent ne pas prendre de risque et dire que leur pain ne convient pas aux personnes coeliaques.

3. Choisir son pain en fonction de son plat : les accords mets et pain

Un autre moyen de choisir son pain c’est de réfléchir à quel plat il va accompagner. On parle beaucoup des accords mets et vins pour sublimer un repas, mais on oublie parfois que choisir le pain pour régaler ses convives peut tout changer à un dîner.

Le seigle : star des fruits de mer et des poissons

L’association la plus connue est celle entre le seigle et les produits de la mer. Le goût prononcé et légèrement sucré se marie à merveille avec le saumon fumé et les huîtres notamment.

Quel pain pour accompagner les fromages ?

Pour les fromages, la question est un peu plus complexe car cela dépend du type de fromage.

Pour les pâtes dures, on te recommande le petit épeautre qui amène son petit goût de noisette caractéristique. Pour contrebalancer les pâtes molles, n’hésite pas à te tourner vers un pavé aux noix qui va apporter du croquant. Et pour les chèvres, fonce sur les pains sucrés et fruités comme un pavé aux figues ou un seigle noix-raisin.

Idéalement, si tu veux épater tes convives, propose plusieurs types de pain sur la table et profitez-en pour tester les associations qui vous tentent.

Jouer la carte du sucré salé pour upgrader son repas

Pour le reste du repas, tu peux la jouer classique avec de belles tranches de miche ou une baguette aux graines. Mais ce qui peut être très sympa avec un plat traditionnel, c’est de le twister avec un pain fruité pour jouer la carte du sucré salé. Essaie et tu nous remercieras (surtout au moment de saucer le plat !).

Assez parlé ! On t’a fait un petit quiz en infographie pour t’aider à choisir le pain qu’il te faut parmi ceux qu’on propose. Partage-nous le résultat sur Instagram, on est curieux de voir ce que ça va donner 😉

Infographie test : Quel pain est fait pour toi ?

Laisser un commentaire

Remonter en haut de la page